A bas la calotte rouge !

(La Table ronde)
0 ( 0 votes )

«À Montpellier, un dominicain poursuivait une carrière obscure. Un jour, il tomba sur un article du R. P. Chenu. Ce fut le coup de foudre qui calcina le peu de saine théologie qui lui restait. Il venait de découvrir la divinité des "masses". Mais il manquait à celles-ci un Évangile. Il prit celui de Jésus-Christ qu'il tenait sous le coude et l'accommoda aux besoins de la révolution. Ce qui donna un petit livre au titre provoquant : Dieu est mort en Jésus-Christ, plein de rouerie cléricale. Cette fois, il tenait la gloire. On l'invita beaucoup dans les groupuscules de l'extrême-gauche catholique. On décida de lancer M. Cardonnel - car c'est de lui qu'il s'agit - comme une marque de savon. Un contre-carême révolutionnaire lui permit de partir à la conquête de Paris, en mars, au palais de la Mutualité...»
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?