Au Revoir Là-Haut

(Le Livre de Poche)
4.1 ( 34 votes )
Recommandé par
21 DéLecteurs

Ils ont miraculeusement survécu au carnage de la Grande Guerre, aux horreurs des tranchées. Albert, un employé modeste qui a tout perdu, et Edouard, un artiste flamboyant devenu une « gueule cassée », comprennent vite pourtant que leur pays ne veut plus d’eux. Désarmés, condamnés à l’exclusion, mais refusant de céder au découragement et à l’amertume, les deux hommes que le destin a réunis imaginent alors une escroquerie d’une audace inouïe… Fresque d'une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d'évocation, Au revoir là-haut est le grand roman de l'après-guerre de 14, de l'illusion de l'armistice, de l'État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants. Dans l'atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose avec talent la grande tragédie de cette génération perdue.

Prix Goncourt 2013
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?

28/02/2019
5.0

La nature humaine est capable du pire comme du meilleur. 




16/11/2018
4.0
Après avoir visionné le film éponyme (que j'ai trouvé intimiste et très bien interpreté), j'ai décidé de lire cette BD adaptée...du roman de Pierre Lemaître.Ce roman a eu un tel succès, un tel engouement que j'ai d'abord préféré m'attaquer à cette bande dessinée. Le dessinateur/illustrateur De Metter dont j'ai lu "rouge comme la neige" et qui m'avait bien plu, a ici, encore une fois eu ce talent de mettre les personnages en lumière.Il a réellement utilisé le très bon scénario pour restituer cette ambiance, cette atmosphère lugubre et grandiloquente dans ses dessins.Il a réussi à transmettre des émotions fortes telles la violence, la tristesse, l'espoir dans ses visages. J'ai même reconnu l'acteur A. Dupontel :)*Les couleurs sont à l'image des émotions. du criard pour le feu, la passion, l'exultation et le noir/gris assez terne pour la tristesse, l'apathie, la morosité et aussi la sourde douleur des sentiments. le trait est dur, vif et les fonds sont juste esquissés. Les masques d'animaux aux tons excentriques tranchent avec la gravité du sujet.*En conclusion, cette adaptation pourrait convenir aux lecteurs non désireux de s'offrir le roman originel. Ou un complément intéressant pour les autres ...comme moi qui ne vais pas tarder à le sortir de ma bibliothèque.
Lire plus

DéjàLu.fr
16/08/2018
4.5
L’auteur est pour moi un auteur français incontournable de la littérature d'intrigues.Je le découvre ici en littérature générale : j'en suis bouche bée d'admiration.Le sujet du roman est déconcertant dans sa nature et sa forme. Il aborde sous deux angles différents des arnaques à l'inhumation des Poilus, les héros de la Grande guerre, morts par centaines de milliers sur les champs de bataille. Le lecteur passe par tous les sentiments : stupeur, incompréhension, tendresse, bienveillance, colère, mépris, surprise, toujours une ébauche de sourire aux lèvres tant l'auteur fait preuve d'un respectueux cynisme.Le rythme du récit prendl'intensité des événements jusqu'à l'apothéose finale.Ce roman est un drameépique dont la fin m'a laissée sans voix, à la fois lugubre et belle comme un feu d'artifice.En filigrane, sont décrites les tristes conditions du retour au civil des soldats qui ont combattu pendant des années, honorés et glorifiés par les Politiques mais à qui l'Etat est incapable d'offrir des conditions de vie décentes. Gloire aux morts et tant pis pour les vivants. Je ne peux que vous conseiller de lire ce roman très iconoclaste, au ton jubilatoire qui aborde un sujet rare.
Lire plus

15/04/2018
4.5
e connaissais certains de ses romans policiers. Pierre Lemaitre est pour moi un auteur français incontournable de la littérature d'intrigues.Je le découvre ici en littérature générale : j'en suis bouche bée d'admiration.Ce qui montre bien que les moyens d'expression du talent littéraire ne sont pas limités aux cases éditoriales.Le sujet du roman est déconcertant dans sa nature et sa forme. Il aborde sous deux angles différents des arnaques à l'inhumation des Poilus, les héros de la Grande guerre, morts par centaines de milliers sur les champs de bataille. Le lecteur passe par tous les sentiments : stupeur, incompréhension, tendresse, bienveillance, colère, mépris, surprise, toujours une ébauche de sourire aux lèvres tant l'auteur fait preuve d'un respectueux cynisme.Le rythme du récit prend l'intensité des événements jusqu'à l'apothéose finale.Ce roman est un drame épique dont la fin m'a laissée sans voix, à la fois lugubre et belle comme un feu d'artifice.En filigrane, sont décrites les tristes conditions du retour au civil des soldats qui ont combattu pendant des années, honorés et glorifiés par les Politiques mais à qui l'Etat est incapable d'offrir des conditions de vie décentes. Gloire aux morts et tant pis pour les vivants. Je ne peux que vous conseiller de lire ce roman très iconoclaste, au ton jubilatoire qui aborde un sujet rare.
Lire plus

DéjàLu.fr
04/04/2017
4.0
Prix Goncourt 2010, on comprend pourquoi... Ce livre est fabuleux ! Bon, j'ai quand même trouvé le début un peu long et lent mais dès que "l'histoire" commence (l'arnaque) j'ai été absolument absorbée par cette lecture. La description des personnages est profonde, on arrive à vraiment comprendre leur état d'esprit / psychologie au fil des pages. Vraiment très intéressant ! Ce livre est parfois dur, c'est normal on est dans un contexte d'après-guerre, mais quoiqu'il en soit il apporte beaucoup d'émotions : haine, compassion, tristesse, espoir, joie... On vit une réelle expérience en le lisant.
Lire plus