Bruges-la-morte

(Flammarion)
0 ( 0 votes )

Hugues Viane ne se console pas de la disparition de sa femme. Il s'est réfugié à Bruges dont l'eau stagnante des canaux convient à son deuil. il erre dans le labyrinthe des rues, croise une inconnue dont la silhouette, la démarche, le visage le frappent de stupeur : Ah ! Comme elle ressemblait à la morte ! Bruges-la-Morte associe les thèmes du fantastique aux intuitions du symbolisme. Il donne aussi l'exemple, avant Nadja d'André Breton, du premier ouvrage d'auteur illustré de photographies.Cette réédition d'un des chefs-d'œuvre de la littérature fin de siècle est accompagnée des trente-cinq illustrations de l'édition originale et de nombreuses variantes. un dossier documentaire éclaire l'accueil que le roman a reçu en France et en Belgique. Il témoigne des réserves qu'a suscitées l'introduction de la photographie dans une œuvre littéraire.
Améliorer la fiche

Expériences livresques

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?