Claire, le prénom de la honte

(ALBIN MICHEL)
( votes )

«Tout en toi pue la France. Plus d’une fois, mon visage a essuyé la violence de ce crachat. On m’a traitée en paria sous les injures et les coups. Si j’ai décidé de devenir française, c’est par amour pour la France, ses valeurs, ses traditions, sa culture, son passé, et c’est précisément ce qu’on me reproche. En faisant ce choix, je suis devenue Claire, le prénom de la honte.» Fille d’immigrés turcs, Çigdem Koç, devenue Claire Koç en 2008, va vivre un enfer. Famille, amis, collègues, tous l’accusent d’avoir trahi ses origines. À travers ce témoignage sidérant et unique, l’auteur dénonce l’échec de l’assimilation à la française. Une plongée au cœur du rejet du modèle républicain.
Améliorer la fiche

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?