Comment voler une banque

(Rivages/Noir)
4.0 ( 1 votes )
Recommandé par
1 DéLecteurs

Et dire que John Dortmunder en est réduit à faire du porte à porte pour vendre des encyclopédies (ou plus exactement faire semblant de les vendre) ! Du gagne-petit pour un cambrioleur habitué aux gros coups. Heureusement, Victor, ancien agent du FBI et neveu d’Andy Kelp a eu une idée géniale : un vol de banque. Attention, pas un braquage avec des menaces, des cris, des coups de feu et toutes ces choses désagréables. Non, l’idée c’est vraiment d’embarquer la banque puisqu’elle est là, provisoirement installée dans un mobile home en attendant la réfection du bâtiment qui l’abrite en temps normal. Un mobile home, comme son nom l’indique, est fait pour être déplacé. Avec un camion et un bon chauffeur, Stan Murch par exemple, l’affaire devrait marcher… comme sur des roulettes.

Voici une des plus mythiques aventures de Dortmunder et de sa bande. Cette variation désopilante sur le thème classique du casse de banque est tout simplement un régal. Outre l’habituelle succession de péripéties loufoques, le roman est émaillé de gags secondaires, d’apartés ironiques et de merveilleux dialogues de sourds qui sont la marque de ce très grand maître de l’humour qu’est Donald Westlake.
Améliorer la fiche

Expériences livresques

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?