Crimes en série

(Rivages/Noir)
0 ( 0 votes )

Los Angeles, une ville où tout n'est que mensonges et subterfuges. Ellroy nous y entraîne une fois encore, à travers une série d'articles parus dans le magazine “Gentlemen's Quarterly” et une nouvelle où l’on retrouve Dick Contino, la star de l'accordéon.

Ville du crime et des illusions sur grand écran : c'est ce double portrait qui se dessine dans L'Assassin de ma mère, le texte qui fut à l'origine de Ma part d'ombre, dans une dent contre le crime qui décrit le travail quotidien de la brigade criminelle de L.A., et dans “Des cadavres dans le décor “où le policier Bill Stoner et l'auteur lui-même enquêtent sur des meurtres de femmes non élucidés. Crime et show-business se mêlent étroitement dans “La Séduction d'O.J.” analyse percutante du phénomène médiatique qui a transformé le procès Simpson en un « gigantesque roman russe situé à Los Angeles ». Mais Elroy fait aussi vivre la cité du cinéma mieux que quiconque, à travers histoires qu'elle engendre, les anecdotes et les ragots de toutes sortes. Dans “Les Mauvais Garçons d'Hollywood”, il rend hommage à Curtis Hanson, le réalisateur de “L.A. Confidential”, et à la ville tentaculaire qui tient tout entière dans cette boutade : « Los Angeles : vous y venez en vacances, vous en repartez en liberté Conditionnelle. »
Améliorer la fiche

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?