Des visages

Essai d'anthropologie
(Métailié)
0 ( 0 votes )

Le visage a des histoires qui traversent les siècles et ne se ressemblent pas. David Le Breton fait une anthropologie de cette partie du corps humain qui est le lieu central de notre communication. Ne négligeant ni le face-à-face, ni le mauvais œil, ni les masques, ni les grimaces, ni la cartographie criminelle, il met en évidence les paradoxes de l'éminence du visage de l'homme, nous entraînant tour à tour dans l'histoire du défiguré et du radieux, du beau et du laid, de l'acceptable et de l'insupportable. Prenant appui sur la religion, la philosophie, l'anthropologie, c'est tout le mi-dire du visage qu'il cerne pour nous conduire à la réflexion ultime que l'un des caractères de la violence symbolique mis en œuvre dans le racisme consiste avant tout en la négation chez l'autre de son visage.
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?