Fragments de mensonges inutiles

(Leméac)
0 ( 0 votes )

Fort habilement construite, la pièce navigue sans cesse entre 1958 et 2008, le parallèle des situations et des dialogues soulignant à quel point, à cinquante ans de distance, il demeure difficile pour deux adolescents d'assumer leur homosexualité face à leurs parents et à l'autorité (un prêtre dans le premier cas, un psychologue dans l'autre).

À cinquante ans d'intervalle, les deux adolescents Jean-Marc et Manu, sont convoqués. Le premier chez l'aumônier et le second chez le psychologue, soupçonnés de conduite douteuse et de liaison affective. Si leur homosexualité semble déranger les milieux scolaires où ils évoluent, leurs parents réagissent selon leurs époques et leurs morales, cherchant à aider leurs enfants du mieux qu'ils le peuvent.
Améliorer la fiche

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?