Glamorama

(10-18)
0 ( 0 votes )

Hilarante et cruelle, la peinture désabusée de la société branchée new-yorkaise.

Bienvenue dans le monde des images de Victor Ward, mannequin, entraîné malgré lui sur la trace d'une actrice disparue. Mais pour la jet-set, la vérité n'existe plus que dans le miroir de sa conscience, perdue dans le gouffre de la consommation. Hilarante et cruelle, la peinture désabusée de la société branchée new-yorkaise, par l'enfant terrible des lettres américaines.

" LE roman définitif sur la Civilisation des Apparences, et, tout simplement, un immense pied de nez qui jouit de ce qu'il prétend dénoncer. "
Frédéric Beigbeder, Premier bilan après l'apocalypse

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Pierre Guglielmina
Améliorer la fiche

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?