J'ai laissé mon âme au vent

(De la Martinière Jeunesse)
0 ( 0 votes )

Ce n'est plus moi qui t'offrirai des friandises
Mais dans ta mémoire, j'ai placé d'autres gourmandises
Mange la vie
Mords dedans

Moi, j'ai laissé mon âme au vent
Je me sens plus léger maintenant
Je peux à chaque instant voyager
Partir, revenir, c'est amusant

Tu ne peux pas m'attraper
Tu ne peux pas me tenir
Mais si tu fermes les yeux
Tu peux toujours me sentir

Dans ce poème, un grand-père s'adresse à son petit-fils afin d'atténuer sa peine et lui explique que malgré sa disparition, il sera toujours présent dans ses souvenirs.

Envoûtant et captivant, le texte est magnifiquement servi par des illustrations douces et légères.
Améliorer la fiche

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?