La dernière des Stanfield

(Robert Laffont)
4.0 ( 6 votes )
Recommandé par
3 DéLecteurs

Ma vie a changé un matin alors que j'ouvrais mon courrier. Une lettre anonyme m'apprenait que ma mère avait commis un crime trente-cinq ans plus tôt.
L'auteur de cette lettre me donnait rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore et m'ordonnait de ne parler de cette histoire à personne.
J'avais enterré Maman à Londres au début du printemps ; l'été s'achevait et j'étais encore loin d'avoir fait mon deuil.
Qu'auriez-vous fait à ma place ?
Probablement la même erreur que moi.

Eleanor-Rigby est journaliste au magazine National Geographic, elle vit à Londres.
Un matin, en rentrant de voyage, elle reçoit une lettre anonyme lui apprenant que sa mère a eu un passé criminel.
George-Harrison est ébéniste, il vit dans les Cantons-de-l'Est au Québec.
Un matin, il reçoit une lettre anonyme accusant sa mère des mêmes faits.
Eleanor-Rigby et George-Harrison ne se connaissent pas.
L'auteur des lettres leur donne à chacun rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore.
Quel est le lien qui les unit ?
Quel crime leurs mères ont-elles commis ?
Qui est le corbeau et quelles sont ses intentions ?
Au c ur d'un mystère qui hante trois générations, La Dernière des Stanfield nous entraîne de la France occupée à l'été 44, à Baltimore dans la liberté des années 80, jusqu'à Londres et Montréal de nos jours.

" Un roman mené de main de maître. Magnifique et addictif ! " Gilles Tranchant, Librairie Cheminant
" Marc Levy a toujours eu la passion des secrets de famille. Mais là, il se surpasse. " Josyane Savigneau
" Entre émotion et suspense : un jeu de piste haletant. " Philippe Chauveau, Web TV Culture
Améliorer la fiche

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?

27/08/2018
5.0
Une intrigue passionnante, l'histoire est bien construite avec des personnages vivant à différentes périodes. Une vrai saga familiale.Une pépite

28/03/2018
5.0
Je viens de finir -La-dernière-des-Stanfield de @marclevy. C'est l'histoire d'Eleanor Rigby et Georges Harrison et leurs mères respectives, Sally Ann et May. Eleanor et Georges reçoivent chacun une lettre anonyme que leurs mères ont commis un délit. Après diverses péripéties Eleanor et Georges se rencontra à Baltimore ou l'auteur (e) des lettres leur donna rendez-vous. Après de simples connaissance, les deux jeunes gens vont enquêter sur leurs mères et ce fameux délit, il y a beaucoup de sujet qui sont traités dans ce livre, la filiation, une amitié tellement forte qui peut devenir de l'amour, les trésors spolliés aux juifs pendant la seconde guerre mondiale, évidement une histoire familiale et comment protéger ses enfants. Ce livre est très bien écrit oui c'est une saga, il y'a pleins de personnages, mais on s'y perds pas, et la fin est étonnante on s'y attends pas, encore un excellent Lévy, qui est très différent de ses autres romans, mais c'est un style qui lui va bien, Marc-Levy a lors de sa première rencontre pour ce nouveau livre, as dit qu'il se pourrait qu'il ait une suite.Donc à suivre...Morale de l'histoire : ne jamais juger l'histoire de ses parents, chaque être à ses mystères.
Lire plus