L'âme du mal

(Pocket)
4.3 ( 6 votes )
Recommandé par
4 DéLecteurs

Abandonnés au fond de la forêt ou de hangars vétustes, des cadavres comme on n'en a jamais vu, mutilés de façon rituelle, porteurs de messages cabalistiques semblables à ceux que laissait derrière lui le bourreau de Portland, avant qu'une balle dans la tête ne vienne à bout de sa carrière... Le tueur serait-il revenu d'outre-tombe ? S'agit-il d'une secte particulière qui prélève toujours les mêmes morceaux du corps de ses victimes pour d'étranges cérémonies ? Des bibliothèques ésotériques aux égouts de la ville, l'inspecteur Brolin et une jeune étudiante en psychologie plongent dans une enquête infernale, tandis que la police scientifique et la médecine légale se perdent en conjectures. Et peu à peu, des brumes mystérieuses de la Willamette River va surgir un secret effroyable que nos deux limiers devront affronter au péril de leur âme.
Améliorer la fiche

Expériences livresques

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?

02/02/2019
5.0
Mon premier Maxime Chattam. Et je dois bien avouer qu'il m'a fait un peu peur quand j'ai vu le nombre de pages. Non, il m'a carrément fait flipper en fait... En bon escargot que je suis, j'ai pensé qu'il allait me prendre une éternité et que j'allais désespérer de connaître le mot de la fin si jamais l'histoire me plaisait. Mais que nenni mes enfants!! Je l'ai englouti. Voilà voilà! Bonne journée!Mais non, je vous en dis plus. L'histoire est prenante. On va suivre l'inspecteur Brolin et sa petite équipe enquêter à la recherche d'un tueur en série, collectionneur de parties de corps. Oui, c'est particulier.. On avance avec l'enquête, on ne sait que ce que les inspecteurs savent, et on a le temps de faire nos propres déductions. C'est très bien ficelé, du coup, ça fusait dans ma petite tête. J'ai adoré toutes les explications scientifiques et criminologiques. Avec mes quelques connaissances, ça m'a semblé complet. L'auteur part du principe qu'on ne connaît pas le domaine, donc on a toutes les explications nécessaires à la compréhension, mais ne nous prend pour des billes pour autant. C'est appréciable.Le personnage de Juliette est dingue!! Je l'adore! Elle a une force incroyable et en même temps elle est complètement cinglé. Bien que les cinquantes dernières pages m'aient achevé.Comme pour le roman que j'ai lu précédemment, il y a une l'alternance de point de vue des personnages d'un chapitre à l'autre. Là encore, ça n'a pas bloqué ma lecture comme ça a pu m'arriver mais ça n'est pas ce que je préfère. Simple préférence personnelle.Et au bout de 400 pages, je me suis lassée de la répétition des étapes de l'enquête. J'ai eu l'impression de tourner en rond à ce moment là alors que j'attendais des réponses sur mes hypothèses. Volonté de l'auteur? Après tout, dans une véritable enquête, tout n'arrive pas toujours à point nommé. Mais c'était frustrant sur l'instant...Arrivée à la fin, j'ai commandé In tenebris dans la foulée.
Lire plus