Les femmes qui achètent des fleurs

(Michel Lafon)
3.5 ( 1 votes )
Recommandé par
1 DéLecteurs

Changez, rêvez, aimez. Car il est urgent de vivreMadrid, quartier des Lettres. Le Jardin de l'Ange est une boutique tout à fait extraordinaire. On y trouve des arbres, des fleurs, des grillons et surtout des femmes singulières. Olivia Maîtresse des lieux, mystérieuse et fascinante, connaît le langage des cœurs aussi bien que celui des fleurs. Marina Souffre du syndrome du copilote. Dépendante de son compagnon, elle n'a pas le contrôle de sa vie. Sa fleur est la violette, symbole de l'humilité et de la timidité, mais aussi de la confiance en soi, si difficile à acquérir. Casandra Frappée du syndrome de la superwoman : plutôt mourir que de dépendre de quelqu'un ! Sa réussite professionnelle passe avant sa vie personnelle... Sa fleur est l'orchidée bleue, symbole de la sérénité qui lui manque. Gala Atteinte du syndrome de Galatée : elle croit fermement que les femmes d'aujourd'hui ont tous les droits... sauf celui de vieillir ! Sa fleur est le lys blanc, symbole d'une coquetterie éternelle. Aurora Victime du syndrome de la belle au cœur souffrant : plus elle souffre, plus elle est amoureuse. Sa fleur est le calendula, symbole de la tristesse, mais aussi de la cruauté qu'elle utilise parfois pour se défendre. Victoria En proie au syndrome de la toute-puissance : elle a décidé qu'elle serait la meilleure dans tous les domaines. Sa fleur est celle du cognassier, symbole de la tentation, tentation d'oser, de se libérer...
Améliorer la fiche