Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées

(Diva)
0 ( 0 votes )

« Ce roman a su faire fondre mon petit coeur et je vous avoue que je n'ai pas hésité un instant quand il a fallu voter. »
Coralie du blog La Malle aux Livres


Londres, janvier 1797

Cher Monsieur Clenneth…

C'est ainsi que commencent les lettres que Miss Amy Rosebury écrit au gentleman entraperçu dans une librairie de Covent Garden par un bel après-midi d'hiver. Des lettres dans lesquelles elle ouvre son coeur d'autant plus librement qu'elle ne les lui enverra jamais et que leurs chemins ont peu de chances de se croiser à nouveau. Du moins, c'est ce qu'elle pense… Mais la gentry anglaise est un bien petit monde.


Entre malentendus, convenances et faux-semblants, un roman d'amour et d'aventure, comme une rencontre entre Orgueil et préjugés et Autant en emporte le vent.
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?