Les Misérables

Tome 4 : L'idylle rue Plumet...
(North Star Editions)
4.3 ( 2 votes )
Recommandé par
2 DéLecteurs

Livre IV/V L'idylle rue Plumet...

L'émeute de juin 1832 et la barricade de la rue Saint-Denis.

"Tant qu’il existera, par le fait des lois et des mœurs, une damnation sociale créant artificiellement, en pleine civilisation, des enfers, et compliquant d’une fatalité humaine la destinée qui est divine ; tant que les trois problèmes du siècle, la dégradation de l’homme par le prolétariat, la déchéance de la femme par la faim, l’atrophie de l’enfant par la nuit, ne seront pas résolus ; tant que, dans de certaines régions, l’asphyxie sociale sera possible ; en d’autres termes, et à un point de vue plus étendu encore, tant qu’il y aura sur la terre ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci pourront ne pas être inutiles."


V.H.

Dans ce roman, sans doute un des plus emblématiques de la littérature française, Victor Hugo dépeint la vie des misérables du Paris et de la France du XIXe siècle avec pour toile de fond la fin des grandes épopées Napoléoniennes, l’émeute de 1882 et l’émergence de la bourgeoisie. Bien plus qu’une simple fable sociale, ce roman réaliste devenu historique illustre tout l’engagement, le tourment et le romantisme de l’auteur.
Dans ce plaidoyer politique et social, l’auteur nous livre sa morale, sa vision du bien et du mal, dénonce les injustices en faisant du bagnard Jean Valjean son porte drapeau.
Un roman épique et lumineux, un témoignage émouvant et incontournable de la France du XIXe siècle.

****************************************************************************
D'autres ouvrages à découvrir dans la collection North Star Ed. (Lettres Classiques, SF Anticipation, Fantastique)
cliquez sur le lien : "North Star Ed" sous le titre du livre.
-- Consultez également la section "Livres anglais et étrangers" --

Ou consultez notre site : http://north-stared.wix.com/editions
****************************************************************************
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?