Les paradis artificiels

(Le Livre de Poche)
4.0 ( 2 votes )
Recommandé par
1 DéLecteurs

Charles Baudelaire (1821-1867), détache la poésie de la morale et la voue toute entière à la Beauté et non pas à la Vérité. Littérairement il se situe à la croisée entre le symbolisme et le Parnasse, nourri de romantisme, tourné vers le classicisme. Il est l´auteur de « Les Fleurs du mal », une série de 101 poèmes composés dans des mètres variés dont le but est de créer ordre et beauté par la découverte des relations cachées ou correspondances dans un monde oppressif. Le poète explore ses propres expériences de la solitude, l´exile, le péché, l´ennui et la mélancolie, l´exaltant pouvoir de l´amour, l´attraction du mal et du vice, la fascination et la dégradation de la vie parisienne. Les œuvres en prose de Baudelaire incluent « Petits poèmes en prose (Le spleen de Paris) » (1869) et les traductions des contes de Poe « Histoires extraordinaires » (1856) et « Nouvelles histoires extraordinaires » (1857), ainsi qu´une relation détaillée des effets de l´opium et du haschisch dans « Les paradis artificiels » (1860). Ses travaux de critique littéraire ont été compilés dans les volumes posthumes « Curiosités Esthétiques » et « L´Art romantique » (1868). Ses « Journaux intimes » furent publiés en 1887.
Améliorer la fiche

Expériences livresques

Livres similaires