Les suppliciées du Rhône

(Préludes)
2.0 ( 1 votes )

Lyon, 1897. Alors que des corps exsangues de jeunes filles sont retrouvés dans la ville, pour la première fois des scientifiques partent à la recherche du coupable, mettant en pratique sur le terrain toutes les avancées acquises en cette fin de XIXe siècle. Autopsies des victimes, profils psychologiques des criminels, voilà ce que le professeur Alexandre Lacassagne veut imposer dans l’enquête avec son équipe, mais sait-il vraiment ce qu’il fait en nommant à sa tête Félicien Perrier, un de ses étudiants aussi brillant qu’intrigant ? Entouré d’Irina, une journaliste pseudo-polonaise, et de Bernard, un carabin cent pour cent janséniste, Félicien
va dénouer, un à un, les fils enchevêtrés de cette affaire au coeur d’un Lyon de notables, d’opiomanes et de faiseuses d’anges. Jusqu’à ce que le criminel se dévoile, surprenant et inattendu, conduisant le jeune médecin au-delà
de ses limites.

LE POLAR HISTORIQUE ÉVÉNEMENT SUR LA NAISSANCE DE LA CRIMINOLOGIE.

Voici Les Experts à Lyon en 1897, passionnant ! Julie Malaure, Le Point.

PRIX DU ROMAN KOBO BY FNAC-PRÉLUDES-LE POINT

Interview de l’auteure: https://www.youtube.com/watch?v=E9IwZnWdt6M
Améliorer la fiche

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?

06/12/2018
2.0
Les suppliciées du Rhône Coline Gatel Editions Préludes septembre 2018 #LesSuppliciéesDuRhône #NetGalleyFranceLE POLAR HISTORIQUE ÉVÉNEMENT SUR LA NAISSANCE DE LA CRIMINOLOGIE. C'est ainsi que ce roman est annoncé en 4 ème de couverture. Comment refuser? Impossible et voilà patatras la déception était au rendez-vous ! Lyon, 1897 , le Professeur Lachassagne réputé pour la qualité de ses autopsies souhaite que la médecine légale puisse intervenir au plus près des enquêtes criminelles. Alors lorsque les corps de toutes jeunes filles sont retrouvées aux 4 coins de la ville il demande à Félicien Perrier , son étudiant préféré, de mener une enquête scientifique. Félicien , personnage brillantissime mais énigmatique s'associe à son condisciple Bernard Lécuyer. le duo se retrouve trio quand Irina, jeune femme habillée en homme , journaliste se joint à eux...Ils vont à eux trois suivre à la trace le tueur .Voilà pour les grandes lignes . L'éclairage porté sur les personnages, acteurs et tueur , est bien sur un éclairage d'époque mais difficile de s'en satisfaire. L'histoire au fur et à mesure devient sordide , glauque et le mélodrame s'impose. L'auteure semble se complaire dans cette atmosphère irespirable et nous entraîne dans les quartiers populeux, miséreux et mal famés du Lyon de la fin du XIX è c'est sans aucun doute ce qui est le mieux réussi .Un roman bancal donc où il n'y a pas à proprement parler d'enquête policière au sens propre puisque nos médecins sont hors les murs des commissariats. Une grande déception donc. Je serai curieuse de connaitre les attentes du jury qui a attribué le PRIX DU ROMAN KOBO BY FNAC-PRÉLUDES-LE POINT à cet ouvrage! .Je ne peux que remercier les éditions Préludes pour ce partage .
Lire plus