Presidio

(Delcourt)
3.5 ( 1 votes )
Recommandé par
1 DéLecteurs

Après six années d’une drôle de vie menée au loin en solitaire, Troy Falconer retourne dans la petite ville où il a grandi. Il s’est tôt fait la promesse de ne jamais rien posséder et emprunte depuis la vie des autres : leurs porte-feuilles, leurs valises, leurs costumes et leurs voitures… Pourtant lorsqu’il apprend que la femme de son frère s’est enfuie avec le maigre pécule hérité du père, Troy met le cap sur New Cona (tableau miniature de l’Amérique rurale), bien décidé à aider Harlan à retrouver l’argent. Ils embarquent alors dans un road trip chaotique à travers les paysages austères du Texas. Seul hic, une passagère non déclarée est à l’arrière de la voiture : Martha, une gamine qui n’a pas froid aux yeux et une idée fixe en tête, retrouver son père au Mexique. Les frères Falconer ne sont plus simplement recherchés pour un banal vol de véhicule, mais pour kidnapping…
Améliorer la fiche

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?

09/04/2019
3.5
Un road-trip improbable aux confins du Texas * Un pitch comme je les aime. de surcroît chez une maison d'édition - Delcourt - qui m'a fait découvrir de belles pépites (notamment "Au loin" , "L'habitude des bêtes", "Peur" ). Alors quand au Picabo River Bookclub , on nous le propose de le lire, je n'ai pas hésité une seule seconde. * Les années 70 au Texas dans ces grands espaces désertiques balayés par les vents. Vous imaginez le panorama. A cela, des motels miteux, des routes où personne ne passe. On fait la rencontre heureuse (ou malheureuse) d'un gentleman-cambrioleur nommé Troy. Il m'a de suite rappelé Christopher Knight, le dernier ermite des USA - un être qui ne vit que de larcins pour survivre. Troy, donc, qui depuis quelques années a quitté le domaine familial - enfin ce qu'il en reste - son paternel et son frère Harlan, un grand taiseux. Bref, ce cher Harlan a été dépossédé de son héritage par une croqueuse de diamants (que Troy connaît bien). On pense tout de suite à une entourloupe. Troy va récupérer Harlan et ensemble vont sillonner l'état pour chercher la femme. Un road-trip jusqu'au Mexique ne va pas se passer d'une manière très classique. Une rencontre avec une jeune mennonite, Martha, va les déboussoler. * J'avoue que je me suis un peu perdue dans l'intrigue. J'ai attendu une entrevue avec la femme de Harlan (vous savez, celle qui a subtilisé l'argent) mais elle n'est jamais arrivée. Mais finalement, ce n'est pas le plus important à retenir dans cette histoire. J'ai surtout voyagé et je m'en suis mis plein les mirettes. Je me suis retrouvée au cinéma à visionner des plans paysagers, sociologiques, et un peu de pulp (à la Tarantino, vous voyez ce que je veux dire). Je me suis sentie bien avec ces personnages rudes et finalement bien sympathiques. J'ai aussi appris un peu sur le fonctionnement d'une communauté de mennonites. Et puis les prisons mexicaines ! Quel shoot de violence! * Un premier roman prometteur qui, après un départ un peu lent, a réussi à me montrer un Texas rural malmené par les intempéries et les hommes avides. Triste mais décrit de manière si lucide et photogénique. * Lu avec l'écoute de l'album de Cody Johnson "Ain't Nothin to it" (du country texan) * Merci au Picabo River Bookclub et Delcourt pour la découverte.
Lire plus