Si encore l'amour durait, je dis pas

(Pocket)
0 ( 0 votes )

Cacahouètes, vermouth et folles soirées... À ce régime-là, les 25 ans d'Audrey ne s'embarrassent pas de contradictions. On peut tenir farouchement à son indépendance et se livrer, pieds et poings liés, à des filles qui ne vous aiment pas. Rêver d'écrire et vendre avec passion des adoucisseurs d'eau par téléphone. Brûler son week-end par les deux bouts et n'aspirer, en réalité, qu'à une pizza sur canapé. N'est pas Hepburn qui veut.
Mais si encore l'amour durait...
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?