Sous les décombres

(Editions du Masque)
4.5 ( 2 votes )
Recommandé par
2 DéLecteurs

Casser des cailloux, chercher des vieux métaux, aller au marché noir. Le jeune Hanno Dietz, 14 ans, se bat pour survivre avec sa famille dans les ruines du Hambourg de l’après-guerre. L’Allemagne subit le terrible hiver 1946-1947, marqué par plusieurs mois de froid intense. Un jour, Hanno découvre dans les décombres le cadavre d’une femme nue et, non loin de là, un garçonnet d’environ trois ans. Le petit est recueilli par la famille Dietz qui le prénomme Joost. Des mois durant, l’enfant ne parle pas. Hanno ne dit rien non plus de sa macabre découverte. Mais l’image de la femme morte le hante.
Des années plus tard, Joost, devenu un architecte renommé, débarque dans l’Uckermark pour restaurer un domaine. Il y fait la connaissance d’Anna Meerbaum, dont la mère a passé sa jeunesse au domaine et refuse d’en parler, tout comme elle refuse d’évoquer leur fuite de la zone soviétique en 1946. Le hasard mettra Anna et Joost sur la piste d’un crime qui a marqué pour toujours l’histoire de leurs deux familles.
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?

03/03/2019
5.0
Sous les décombres de Mechtild Borrmann Le Masque février 2019 #SousLesDécombres #NetGalleyFranceAprès l'excellent Le faussaire d'Hambourg de Cay Rademacher publié également par les éditions Le Masque, Sous les décombres de Mechtild Bormann nous raconte 3 histoires. Tout d'abord celle de la famille Dietz, Anna la mère et ses deux enfants Hanno et Wiebke , leur survie aléatoire dans Hambourg après les bombardements de 1943 qui ont détruit entièrement la ville ou peu sans faut , l'obligation de faire du troc et du marché noir. L'hiver 1946 est pire que les précédents ce qui n'empêchent pas les enfants de ramener un petit garçon à la maison , ce sera bientôt Joost le petit frère... Un peu avant en 1945 les russes ont repoussé la Wermacht vers l'ouest , ils arrivent dans la propriété des Anquist riches fermiers et éleveurs de chevaux. Eux aussi vont être obligés bientôt de s'enfuir et de tenter de passer en zone britannique. Et puis 1992 Anna Meerbaum vit à Cologne et essaye de reconstituer le passé de sa mère Clara Anquist...Trois fils , trois histoires qui déboucheront sur la résolution d'un quadruple homicide , celui des morts de Hambourg de l'hiver 1946 , une affaire non résolue depuis lors ..Alors bien sur il y a une enquête policière mais est-ce là le propos de ce roman? Je n'en suis pas certaine. Il me semble que l'important est ici pour les survivants de pouvoir comprendre qui ils sont , d'où ils viennent , et enfin tourner la page et regarder vers l'avant. Un roman qui nous raconte un pan de notre histoire commune. L'écriture de Mechtild Bormann est sobre, précise, parfois même journalistique , ses personnages sont avant tout des humains Un très grand merci aux éditions Le masque pour ce partage qui me donne envie de découvrir plus avant les précédents romans de Mechtild Borrmann.
Lire plus

11/02/2019
4.0
Des secrets d'identité bien enfouis dans l'Allemagne déchue*Oscillant entre le ton policier, historique et aussi thriller domestique, ce roman a tout pour plaire. L'histoire se passant majoritairement à Hambourg (le nord de l'Allemagne) et débutant en 1946, à l'entrée d'un terrible hiver. Un roman polyphonique qui laisse la place à des récits intimistes.Une quête de vérité, de recherche identitaire est lancée dans les années 80 par une jeune femme.Voilà pour le fil rouge déroulé tout au long de cette intrigue.*Une enquête sous forme de reportage relate les faits administratifs, avec une certaine froideur, au ton sec et précis. Puis à nouveau la narration si riche en émotions de ces personnages attachants qui ont vécu cette période si difficile de l'Occupation par les Russes.On se sent happé par ces citoyens allemands qui ont eu une vie tourmentée (déjà aperçu dans le roman La gouteuse d'Hitler).*Le titre en VO "Trummer Kind" est plus explicite. ll veut dire "enfant réduit en miettes". Comment ne pas s'apitoyer sur ce petit garçon recueilli dans le tas de décombres? Un être morcelé qui cherche à reconstituer le puzzle de son histoire familiale. *Un thriller historique aux multiples rebondissements et au suspense bien distillé. L'affaire des meurtres est bâclée assez vite, peut-être pour justement nous montrer que l'essentiel n'est pas l'intrigue en elle-même mais plutôt valoriser le contexte historique (dénazification, la survie sous l'Occupation, les flous administratifs ou plutôt "vide juridique" post-guerre, la reconstruction d'un pays....).*L'Allemagne a aussi eu son lot de victimes innocentes. Encore un auteur allemand qui a eu le cran d'écrire sur cette souffrance oubliée.*Merci à NetGalley
Lire plus