Sur ma peau

(Le Livre de Poche)
3.6 ( 4 votes )
Recommandé par
2 DéLecteurs

La ville de Wind gap dans le Missouri est sous le choc : une petite fille a disparu. Déjà l'été dernier, une enfant avait été sauvagement assassinée… Une jeune journaliste, Camille Preak, se rend sur place pour couvrir l'affaire. Elle-même a grandi à Wind gap. Mais pour Camille, retourner à Wind gap, c'est réveiller de douloureux souvenirs. À l'adolescence, incapable de supporter la folie de sa mère, camille a gravé sur sa peau les souffrances qu'elle n'a pu exprimer. Son corps n'est qu'un entrelacs de cicatrices… On retrouve bientôt le cadavre de la fillette. Très vite, Camille comprend qu'elle doit puiser en elle la force d'affronter la tragédie de son enfance si elle veut découvrir la vérité…

Lecture addictive. Le Point.
Améliorer la fiche

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?

04/12/2018
4.0
Une jeune américaine retourne dans son enfer familial*Un thriller psychologique assez dérangeant. La preuve: je l'ai lu il y a quelques mois déjà et je n'ai pas pû vous en écrire un seul mot :) Ce n'est pas le gore ou le trash qui hantent ces pages mais bien la violence dans ces personnages tourmentés et la déchéance d'une famille particulièrement toxique pour tous ses membres féminins.La cerise sur le gateau: un lieu malsain, une petite ville paumée dans le Missouri, une grande maison ténébreuse riche de secrets inavouables.*Une intrigue lente et assez simpliste dans sa construction mais tout de même captivante dans le déroulement de cette enquête . D'abord policière et journalistique puis devenant familiale et très intimiste. La jeune héroine de par son caractère fermé et mystérieux est le pivot central de ce chaos.La description psychologique de ce personnage est finement décrite. On sent que sa souffrance n'est pas feinte (cf la peau: dernier rempart du corps contre l'inconnu). La suite nous donnera raison. La tension est extrême et ce huis-clos nous conduira à une fin digne des plus grandes tragédies grecques. *Où la barrière est fine entre la bienveillance et la toxicité entre membres d'une même famille. Est-ce que le schéma familial peut être rompu ou doit-il se reproduire indéfiniment? (exemple: les petites filles doivent-elles suivre le même chemin que leurs mères?). *Un roman noir captivant, violent par les mots et les maux, d'une brutalité assourdissante. Un drame qui saisit toute cette petite ville malade en perte de repères.*Bonus: La série TV "Sharp objects" est d'une grande fidélité et très bien interprétée. L'ambiance malsaine et délétère est bien restituée grâce au jeu des actrices.
Lire plus