Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir

(Finitude Editions)
0 ( 0 votes )

On aurait tant aimé la connaître. Devant l'objectif des plus grands photographes, des plus grands cinéastes, elle excellait à être simplement Cookie. L'inoubliable, la touchante Cookie Mueller, égérie de l'avant-garde new-yorkaise des années 70 et 80.

Lors de soirées devenues mémorables, elle exerçait ses fabuleux talents de conteuse. Tous se délectaient de ses aventures extraordinaires, de ses souvenirs de l'époque où elle était la bad girl du lycée jusqu'à ses anecdotes de tournage avec John Waters, en passant par les épisodes sa vie californienne, lorsqu'elle côtoyait Janis Joplin ou un certain Jim Morrison.

Et quand un jour, elle s'est enfin décidée à mettre tout ça par écrit, on s'est aperçu qu'un écrivain était né. Quel style, quel naturel, quelle verve, quelle fantaisie !

Lire Cookie Mueller aujourd'hui, c'est retrouver l'insouciance, goûter la liberté, tâter de la sauvagerie, risquer la tendresse. Elle écrit « cash », comme elle a vécu.
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?