Une femme noire

(Editions de l'Aube)
0.0 ( 0 votes )

II faudra trois mariages à Janie, une ravissante petite fille d'esclaves, pour trouver successivement sécurité, respectabilité, et enfin bonheur..." Sa liberté de penser et d'écrire est son grand défaut: Zora Neale Hurston n'obéit à aucun diktat masculin, noir ou blanc. Son roman est devenu un classique de la littérature afro-américaine. " Florence Martin, Le Monde. " C'est comme un accent chantant, un livre qu'il fait presque bon lire à voix haute. C'est un livre qui sonne juste. Un livre qui vit. " Christophe Henning, La Voix du Nord. "On dit d'Une femme noire qu'il s'agit du premier livre explicitement féministe de la littérature afro-américaine. C'est beaucoup mieux que cela: plus fin et pas du tout vindicatif-revanchard... Un beau voyage! " Valérie Le Du, Charlie Hebdo.
Améliorer la fiche

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?