Fausses pelles

(Salto éditions)
0 ( 0 votes )

Benoît Decock, par la voix de Pierre, enfant, adolescent puis adulte raconte l'aviron... et même un peu plus : l'exigence de discipline, de rythme et de cadence, la passion et la liberté, l'harmonie avec l'eau, les paysages. L'écriture poétique et décalée évoque des souvenirs teintés tour à tour d'humour, d'autodérision et de gravité : plaisir d'être sur l'eau, courses, victoires, entraînements, amitié, femmes, effort, douleur, émois. Avec Fausses pelles, Benoît Decock peint une fresque impressionniste de portraits hauts en couleur, d'ambiances en demi-teinte, de déconvenues... de fausses pelles !
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?