Invitation à la lenteur

(Editions de la Martinière)
0 ( 0 votes )

Un gracieux petit livre d'humeur positive et de conscience éclairée : cet éloge de la lenteur tient aussi bien de l'almanach astucieux et avisé que du joyeux bric-à-brac poétique. Vagabondage de la pensée au pays de la lenteur, savoir prendre son temps et celui de faire, de ne pas faire, de découvrir, d'agir, de lire évidemment, lire ces billets comme autant de fenêtres ouvertes sur un monde tout de délicates suspensions ; il n'est pas un domaine qui échappe au bienfaisant ralentissement : l'architecture, la philosophie, la spiritualité, l'agriculture, l'alimentation, l'industrie, l'entreprise, les loisirs, le sport, le bien-être... Si l'agriculture raisonnée, les AMAP, la vogue du jardinage, la popularité du tai-chi, du yoga, etc., ont ouvert la voie, hâtons-nous donc lentement de découvrir des voitures à vitesse limitée ici, des maisons lentes là, slow food, siestes et massages détente au bureau, retraites méditatives et vacances itinérantes en péniche ou en roulotte ; retrouvons le goût des bonnes choses : manger lentement, faire l'amour - lentement donc -, rêver, marcher ; de grands maîtres ont su exprimer l'art de la lenteur - il n'est que de respirer les nymphéas de Monet, de se couler dans le regard du penseur de Rodin, de faire une halte chez Terrence Malick... -, à nous d'expérimenter cet art de vivre ! Contrepied bien dans l'air du temps, un joli pied de nez à la vitesse superflue !
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?