Le prophète et la femme seule

(Un Monde Différent)
0 ( 0 votes )

À la fin du Prophète de Khalil Gibran, il est dit :
« Avant longtemps, lors d'une brève
accalmie de tous les vents,
une autre femme me donnera naissance. »

Or Alexandra, une femme de 39 ans qui se sent infiniment seule et qui est tout sauf satisfaite de sa situation amoureuse, a la bizarre certitude que l'homme de Dieu est revenu.

De fait, elle part à sa recherche et le retrouve au bord de la mer. Avec poésie et simplicité, le prophète lui parle alors du destin, des deux sortes d'âmes sœurs (karmiques et magiques), du détachement, des enfants, de la solitude et du remède pour la vaincre à tout jamais.

Il lui permet aussi d'exaucer trois souhaits. Pourtant, de retour chez elle, Alexandra sent qu'il y a encore quelque chose qui lui manque, comme si le prophète lui avait joué un mauvais tour, ou laissé une énigme. La résoudra-t-elle ?

C'est ce que nous révèle la fin surprenante de ce conte initiatique qui rappelle, par sa manière et ses enseignements, Le Millionnaire, L'Alchimiste et La Prophétie des Andes.
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?