Les jardins d'Allah

(Phébus)
0 ( 0 votes )

Sylvain Tesson, jeune géographe épris de bougeotte, s’est d’abord fait connaître comme écrivain-voyageur (trois récits illustrés publiés aux éditions Robert Laffont). Il semble bien pourtant – à lire le recueil de fictions « russes » qu’il avait fait paraître en 2002 (Nouvelles de l’Est, Phébus) – que la littérature d’imagination soit la contrée qu’il attendait d’explorer.
Il persiste et signe ici avec un autre recueil de nouvelles, inspirées par le monde indien d’aujourd’hui, où quelques fanatiques de divers poils, confrontés à l’Occident (cynique ou balourd ou les deux à la fois) comme à leurs propres contradictions, font assaut de violence et d’absurdité, tandis que l’incompréhension et le malentendu règnent à tous les étages d’une société qui ne sait plus où donner de la tête, crucifiée qu’elle est entre les injonctions de la tradition et celles du dollar.
Que fait-on quand on apprend qu’un candidat à l’attentat-suicide, revenu sur terre après un détour par le paradis d’Allah, interrogé par la presse islamique impatiente de savoir « comment c’était », répond : « C’était l’enfer » ?
Eh bien on ouvre ce recueil, qui livre la clé du mystère… et bien d’autres choses encore.
Améliorer la fiche

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?