Libre d'aimer

(XO Éditions)
4.0 ( 1 votes )
Recommandé par
1 DéLecteurs

Juillet 1942.
Elle s'appelle Esther, elle a vingt ans, elle est juive.
Ses parents ont été arrêtés, elle erre dans les rues de Paris, perdue et terrifiée. Alors qu'elle se repose sur un banc, son regard croise celui d'une femme élégante, plus âgée qu'elle, qui fume de longues cigarettes à la terrasse d'un café.

Esther ne le sait pas encore mais sa rencontre prochaine avec Thérèse Dorval, l'épouse d'un homme cynique et violent qui collabore avec les Allemands, va bouleverser sa vie.

Naissance d'un désir irrésistible, en pleine tragédie. Amour interdit de deux femmes emportées par le feu de la passion.

À Dinard, où elles se réfugient, elles devront, sous la pluie des bombes alliées, décider de leur destin : se séparer pour tenter de survivre ou accepter de mourir par amour.

La brûlante passion de deux femmes sous l'Occupation

Un hymne à la liberté, contre toutes les oppressions
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?

13/03/2019
4.0
Libre d'aimer Olivier Merle XO éditions #LibreDaimer #NetGalleyFranceFaisant par principe confiance au choix de publication des éditions XO j'ai donc sollicité Libre d'aimer d'Olivier Merle. J'avoue avoir eu un moment de doute voir de crainte en me plongeant dans ce roman . Et la surprise a été au rendez-vous j'ai apprécié cette lecture comme quoi il est bon parfois de sortir des sentiers habituels!Eté 1942, la police française "écume" les appartements et embarque tous les juifs qu'elle peut. C'est par miracle qu'Esther échappe à la rafle mais elle se retrouve sans rien, pas de toit, pas d'argent ou si peu , pas de carte d'alimentation et la peur au ventre. Son chemin va croiser celui d'une femme Mme Dorval. Riche épouse d'un homme d'affaires elle ne connait ni la faim, ni le manque d'argent. Elle prend en charge Esther et lui confie le rôle de femme de chambre . Esther est sous le charme, à la fois conquise et intriguée par cette femme de la haute bourgeoisie qui lui semble bien mystérieuse. Leurs chemins se sont croisés, advienne ce qu'il pourra!Olivier Merle nous plonge dans ce Paris occupé et nous fait pénétrer dans ces maisons où seul l'argent compte quelle qu'en soit la provenance, dans ces lieux de noctambules où tout semble permis. Il nous invite à nous souvenir de l'état d'asservissement de la femme à cette époque , une femme qui passait de l'autorité paternelle à l'autorité maritale et n'avait aucun droit sauf celui d'obéir sans regimber. Si le contexte historique est omniprésent, le romancier s'attache à ce couple de femmes, à leur amour qui doit se jouer de tous les obstacles, regard de la société, hargne de la famille , violence du mari et au final la guerre qui les rattrape. Olivier Merle nous brosse le portrait de deux femmes mises au ban de la société mais qui avancent la tête haute fières de l'amour qu'elles se portent. Son écriture est fluide et plaisante , ni tabous ni voyeurisme l'équilibre est atteint, bravo.Un très grand merci à XO éditions pour ce partage.
Lire plus