Rue du Pardon

(Stock)
4.5 ( 2 votes )
Recommandé par
2 DéLecteurs

Rue du Pardon : c’est dans cette ruelle de Marrakech que grandit la jeune Hayat (« la vie » en arabe). Le quartier est pauvre, seule la méchanceté prospère, entre un père au visage satanique et des voisines qui persiflent. Mais on ne peut pas détruire « la vie ». Comme un oiseau qui sort de sa cage, Hayat s’échappe, et ressuscite grâce à Mamyta, la plus grande danseuse orientale du Royaume. Mamyta est une sorte de geisha – chanteuse, danseuse, entraîneuse, amante. Une femme libre dans un pays fondé sur l’interdit. Avec ses danses, toute mélancolie disparaît. Hayat découvre comment on fait tourner la tête aux hommes, comment la grâce se venge de l’hostilité, comment on se forge un destin.



Cette histoire est un accomplissement, ce récit un enchantement.
Améliorer la fiche

Expériences livresques

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?

thumbnail
Le Club des créateurs
nzt
03/05/2019
5.0