Un devin m'a dit

Voyages en Asie
(Intervalles)
5.0 ( 1 votes )
Recommandé par
1 DéLecteurs

En 1976, à Hong Kong, Tiziano Terzani rencontre un devin qui le met en garde : «Ne prends surtout pas l'avion en 1993 !» Seize années plus tard, le 31 décembre 1992, il décide de respecter la prophétie.

Pendant un an, il voyage en train, en bateau, en bus ou à dos d'éléphant, et redécouvre une Asie que le voyageur pressé ne connaît plus. Cette année sans prendre les airs est le prétexte pour brosser l'un des tableaux les plus riches et les plus vivants jamais peints de l'Asie, de sa culture propre, de sa spiritualité et de ses peuples.

Avec lui, on suit la chasse aux esprits dans les ruelles de Bangkok, l'hystérie géomancienne des généraux birmans, les pelotons d'exécution des Khmers rouges au Cambodge, et l'on découvre un continent aux prises avec ses propres démons, écartelé entre une modernisation à travers laquelle se dessinent les prémices de la mondialisation et des cultures ancestrales souvent garantes du lien social.

Dans chaque pays visité, Terzani va aussi à la rencontre de nouveaux devins, comme pour jouer avec le prétexte même de son périple et confronter la prédiction initiale aux dires de nouveaux prophètes, pas toujours très inspirés. Mais c'est surtout une façon d'approcher comme personne avant lui la spiritualité propre à ce continent si fascinant. Souvent comparé à Kapuscinski, à Bruce Chatwin ou à Nicolas Bouvier, Terzani signe ici un très grand livre.

«Le voyage est l'art de la rencontre, et Terzani sait le pratiquer mieux que quiconque.»
Philippe Pons, Le Monde

«Un livre étrange, initiatique, qui démarre en tourbillon.»
Florence Aubenas, Libération

L'AUTEUR

Né à Florence en 1938 Tiziano Terzani a été pendant près de trente ans le correspondant en Asie de plusieurs journaux européens, dont Der Spiegel et le Carrière délia Sera. Il a vécu à Singapour, Hong Kong, Beijing, Tokyo, Bangkok, Dehli et depuis sa mort, en 2004, son oeuvre connaît un succès fulgurant dans de nombreux pays.
Légende du grand reportage, il a assisté, depuis la chute de Saigon, à tous les grands tournants de l'histoire à l'est de l'Europe, jusqu'à sa disparition, en 2004.
Son oeuvre est devenue un véritable phénomène de société en Italie.
Une adaptation cinématographique d'Un devin m'a dit est en cours.
Améliorer la fiche

Qu’en avez-vous pensé ?