Avant je criais fort

(XYZ éditeur)
0 ( 0 votes )

Jérémie en a marre d’entendre, partout dans les médias, du monde s’énerver sur tout et n’importe quoi. Il nous invite donc à « philosopher », c’est-à-dire réfléchir calmement à tous les aspects d’une question, pour tenter d’en saisir la complexité, les contradictions éventuelles, et pour s’en faire une idée un peu plus nuancée que ce que nous proposent nombre de commentateurs, chroniqueurs, éditorialistes, ou finalement quiconque ayant accès à un porte-voix, ne serait-ce que Facebook.

Dans Avant je criais fort, Jérémie aborde le mensonge, l’ennui, la guerre, les accommodements religieux, l’intelligence artificielle, la pudeur et bien d’autres sujets, et convoque pour cela René Descartes, Mel Gibson, Gilles Latulippe, P.K.Subban, Simone Weil, Saint-Augustin, Serge Bouchard, et quelques autres…
Améliorer la fiche

Expériences livresques

Livres similaires

Qu’en avez-vous pensé ?